Sélection bibliographique

Les références bibliographiques sont triées pour chaque catégorie par date de publication  : de la plus récente à la plus ancienne.

GENERALITES

Dans le cadre de l’observatoire du biogaz, le Club Biogaz a créé une base documentaire rassemblant plus de 250 documents sur le biogaz de 1980 à aujourd’hui.

Téléchargez le fichier ci-dessous, le premier onglet explique comment utiliser la base et le second onglet recense les documents. Vous pouvez trouver rapidement un document grâce à son titre, sa date de parution ou son auteur, ou rechercher tous les documents liés à une thématique.

Le document explique les fondamentaux de la méthanisation tels que les réactions biologiques et les conditions favorables à la production de biogaz. (température, pH, milieu anaérobie…).Il fait également le point sur les techniques disponibles, la réglementation en place, les impacts environnementaux et la rentabilité des installations de méthanisation.
Des exemples d’installations et quelques questions réponses finalisent le document et apportent des précisions aux diverses interrogations.

METHANISATION EN PROVENCE ALPES COTE D’AZUR

Cette plaquette d’information à destination des porteurs de projet présente la méthanisation et ses enjeux. Elle synthétise l’ensemble des aspects d’un projet biogaz : quelle matière organique valoriser ? Et le digestat ? Quel est le déroulement d’un projet ? Quels investissements et quelles recettes ?

GUIDES PORTEURS DE PROJET

La méthanisation à l’échelle de l’exploitation agricole permet de valoriser les effluents d’élevage en produisant des énergies renouvelables et des fertilisants organiques tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Le montage d’un projet intègre de multiples paramètres techniques, réglementaires et financiers.
Ce guide s’adresse aux porteurs de projets de méthanisation de moins de 500 kWé ou 125 Nm3/h en individuel ou petit collectif. Il présente les questions concrètes que doivent se poser les porteurs de projet, les étapes à suivre et des conseils.
Des témoignages d’agriculteurs viennent illustrer les propos.

RAEE, en collaboration avec l’ADEME Rhône-Alpes, a élaboré un recueil de recommandations et de retour d’expériences sur le montage de projets de méthanisation. Il est basé sur l’analyse de quarante accompagnements de porteurs de projet depuis 2008.
Il s’adresse aux accompagnateurs ainsi qu’aux futurs porteurs de projet, afin d’apporter une méthodologie commune, des points de vigilance ainsi que des retours d’expériences concrets.

Coop de France et la FNCUMA proposent un guide « Réussir un projet de méthanisation  territoriale multipartenariale » pour encourager le développement de la méthanisation et donner les moyens aux partenaires de construire des projets durables et structurants pour les territoires. Le guide s’adresse à tous : coopératives, agriculteurs, élus locaux, collectivités, industriels, associations…
Contact pour les commandes : Coralie MIALON cmialon@coopdefrance.coop, prix de vente : 50€ H.T – TVA à 5.5% soit 52.75€ TTC

RAEE, a souhaité éclairer les collectivités locales sur les possibilités qui s’offrent à elles pour s’investir, à des degrés divers et dans le respect des compétences de chacune, dans un projet de méthanisation (hors déchets ménagers).

FINANCEMENT DE PROJETS

Aile et RAEE ont publié un guide de conseils qui a pour objectif principal de sensibiliser les porteurs de projet à la démarche d’analyse de risques, mais aussi d’apporter des réponses de spécialistes et des retours d’expérience sur les démarches à effectuer pour mettre en place le financement bancaire. En plus des retours d’expérience proposés par les auteurs de ce document, plusieurs banques ont aussi été intégrées à la réflexion afin d’apporter leur expertise.

INFORMER ET COMMUNIQUER AUTOUR D’UN PROJET DE METHANISATION

  • Pilotez un projet de méthanisation avec les acteurs de votre territoire, CERDD, 2019, 12p.

    Méthanisation agricole et dialogue territorial : si la technique requiert une attention particulière, le dialogue et la concertation avec les habitants et les acteurs locaux sont également indispensables pour que la filière se développe correctement !
    « Les conflits naissent souvent lorsque quelque chose n’a pas été entendu » souligne Philippe Barret, expert en Dialogue Territorial.
    Cette publication restitue les premiers enseignements de l’expérimentation du processus de Dialogue Territorial dans le cadre de la Trame Verte et Bleue, menée auprès d’agriculteurs porteurs de projet.

  • La méthanisation en 10 questions, ADEME, 2018, 20p.

Ce guide apporte des réponses aux 10 questions fréquemment posées lors des réunions de concertation, par le grand public, etc.  sur la méthanisation.

Ce guide invite à créer de meilleures conditions pour développer un projet de méthanisation en devenant acteur de l’information et du dialogue autour de ce type de projet.
Le développement d’un tel projet  peut interagir avec de nombreux acteurs locaux et générer beaucoup d’attention. Alors que la plupart des porteurs de projets hésitent à communiquer, le fait d’informer et la capacité de dialoguer peuvent pourtant contribuer à faire comprendre votre démarche.
Ce guide explique comment analyser la situation, contexte unique de votre projet, et propose une série d’outils et méthodes pour informer et dialoguer. Il présente également des ressources pour vous accompagner et une série de fiches de retours d’expérience.

VALORISATION ÉNERGÉTIQUE

Ce guide fournit un éclairage ainsi que des outils juridiques et contractuels pour permettre aux collectivités de produire du biométhane et favoriser sa consommation localement. Il se veut pratique en apportant, aux services des collectivités, des illustrations de différentes stratégies et des clés pour s’assurer de la destination des productions ou de la provenance de l’approvisionnement. Il est composé d’une partie introductive expliquant les mécanismes en jeu et de fiches pratiques.

Produire du bioGNV, définition, épuration et injection, atout économique …une brochure qui répondra à vos questions à propos du biométhane carburant.

Une brochure sur l’injection du biométhane dans le réseau : la production du biométhane, les acteurs clés de la filière, chronologie d’un projet d’injection, données économiques…

VALORISATION DU DIGESTAT

Cet état de l’art est la première étape d’un projet de recherche ANR ( DIVA 2011-2014) dont  l’objectif est de caractériser les DIgestats de méthanisation et leurs filières de VAlorisation agronomique. Il compare plusieurs post-traitement : séparation de phase, séchage, compostage, filtration membranaire, évaporation-stripping, etc.

En France, la méthanisation est une filière en plein essor. Le digestat issu de ce procédé est une nouvelle matière organique résiduaire à épandre en retour au sol. Les connaissances ne sont pas assez précises concernant les impacts de la digestion sur les propriétés agronomiques et sanitaires des matières organiques n’est pas assez précise, et l’impact du retour au sol des digestats sur les propriétés des sols non plus.
Cette étude bibliographique de portée européenne a pour but de remédier à ce manque de connaissances. Les données issues d’études scientifiques mais aussi d’exploitants de méthaniseurs ont été traitées statistiquement afin de pouvoir dégager des tendances sur les impacts des intrants et des procédés de méthanisation sur la qualité des digestats. La connaissance des propriétés des différents digestats permet également d’étudier la meilleure façon de valoriser ces matières.
Enfin, cette étude fait ressortir les besoins d’acquisition de certains paramètres afin de mieux caractériser les digestats et définir ses potentiels d’utilisation.

Ce guide est composé de 11 fiches décrivant des procédés de traitement  : épandage, transport, séchage, séparation de phases, compostage, filtration, traitement biologique, évaporation, stripping, etc.  Chaque fiche décrit l’objectif, le fonctionnement, les conditions d’utilisation, l’efficacité ainsi que les intérêts/limites et coûts de chacun d’entre eux.  Pratique, un tableau de synthèse résume les performances, coûts, points positifs/négatifs des différentes solutions de gestion des effluents de méthanisation. Une liste de constructeurs complète le guide.

Financé par le CASDAR, le programme Meth@+.com est une étude qui a été menée sur 3 ans, de 2013 à 2016, par Asseldor (Association des Eleveurs de Dordogne) en collaboration avec la Chambre d’agriculture de Dordogne, et qui a entre autre travaillé sur la caractérisation et les propriétés des digestats:

Valeur fertilisante phosphatée de digestats, INRA, 2016, 1 p.

Valeur fertilisante azotée de digestats, Bordeaux Science agro, 2016, 1p.

Matrice de choix d’un traitement post-digestat, CA Dordogne, 2016, 1p.

ASPECTS REGLEMENTAIRES ET JURIDIQUES

Ce guide a été élaboré dans le but d’aider l’agriculteur à réaliser ses démarches administratives lors d’un projet de création d’une unité de méthanisation.

Le Club Biogaz a à nouveau mis à jour fin 2012, le guide ADEME Cadre réglementaire et juridique des activités agricoles de méthanisation et de compostage.
Réalisé pour le compte de l’ADEME par APESA, Biomasse Normandie et RITTMO en 2008, et mis à jour par le Club Biogaz en 2010 et 2012, ce guide pratique apporte les premiers éléments de réponse sur les aspects réglementaire et juridique à un porteur de projet de méthanisation ou de compostage de sous-produits organiques.
Ce guide s’adresse en priorité aux projets concernant des installations dont l’initiateur est un acteur ou un groupement d’acteurs du monde agricole. Dès lors, les cas de figure qui sont considérés dans ce guide prennent en compte une base de traitement importante de sous-produits agricoles (déjections animales notamment)…

ZOOM SUR LES BOUES DE STEP

Cette étude présente un état de l’art et retour d’expériences sur le bassin Adour-Garonne concernant la digestion anaérobie des sous-produits industriels.

COMPTE-RENDU DE VISITE D’UNITÉ DE MÉTHANISATION

Agricole

Cette unité agricole traite à ce jour environ 16 500 t de déchets agricoles issus de coopératives et d’agriculteurs. Elle fonctionne avec un process en voie sèche continue.
Le biogaz est valorisé en cogénération avec injection de l’électricité produite sur le réseau et utilisation de la chaleur une partie de l’année pour le séchage des semences.

Cette unité de méthanisation agricole fonctionne en voie infiniment mélangée avec 16 500 t d’intrants très secs. L’installation valorise le biogaz produit en injection sur le réseau de distribution du gestionnaire Gaz de Strasbourg.

L’unité de méthanisation Tamisier Environnement fonctionne avec un process en voie liquide, continue, mésophile.

Cette unité traite à ce jour environ 25 000m 3 d’effluents liquides
Le biogaz produit est valorisé par une chaudière pour le digesteur et l’excédent est brulé en torchère.
Le procédé de méthanisation est une voie liquide infiniment mélangée.

Cette unité traite à ce jour environ 2 300 m3 d’effluents liquides provenant de l’activité de la cave coopérative. Le biogaz produit est valorisé par une chaudière pour chauffer le digesteur.
Le procédé de méthanisation est une voie liquide continue.

Territoriale

Cette unité territoriale fonctionne avec un process en voie liquide infiniment mélangé.  Elle est implantée sur une plateforme multi-filière de gestion et valorisation de la matière organique. Il s’agit de la seule plateforme en France à réunir sur un même lieu une plateforme de recyclage de bois, une plateforme de compostage et méthanisation, permettant le traitement d’un large éventail de déchets organiques : bois, déchets d’élagage déchets verts, déchets agroalimentaires, invendus des grandes surfaces, etc.

Cette unité de méthanisation territoriale fonctionne en voie infiniment mélangée mésophile avec 11 000 t d’intrants . L’installation valorise le biogaz produit en injection sur le réseau de distribution .

IAA (Industrie agro-alimentaire)

Cette micro-unité de méthanisation traite environ 6 000l de lactosérum par semaine, issu de la production de fromage, de beurre et de yaourts.
Le lactosérum est ensuite envoyé par batch de 20 à 50l toutes les 2 heures dans le digesteur.Le biogaz produit est valorisé en eau chaude, utilisée pour le lavage des bâtiments et le chauffage des salles. Le digestat est ensuite envoyé vers la station d’épuration de la commune.

Vidéo

Lien(s) utile(s)

Ce portail régional en ligne s’adresse aux producteurs de déchets, aux utilisateurs de compost et aux porteurs de projet méthanisation. Il propose la localisation des centres de traitements existants en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et répertorie la réglementation en vigueur.
Ce centre de ressources a pour objectif de faciliter le parcours des porteurs de projets par un accompagnement personnalisé, la mise en réseau des producteurs de déchets et des porteurs de projet biogaz et l’appui à la structuration d’une politique régionale.

Afin de promouvoir la qualité à toutes les étapes, ce site rassemble les informations et outils spécifiques nécessaires aux différents acteurs de la filière : les utilisateurs de composts, les exploitants d’installations de compostage et les producteurs de déchets organiques. Il permet en outre de diffuser les études ainsi que les documents issus des formations, groupes de travail et journées techniques organisés par la Mission d’Animation de la filière compostage en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ce site est conçu par le GERES et Orgaterre avec le soutien de l’ADEME et de la Région.

L’Observatoire Régional de l’Energie, du Climat et de l’Air est le fruit de la réunion de douze acteurs majeurs des domaines énergétiques et de la qualité de l’air sur le territoire de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Il a pour vocation de mettre à disposition des personnes et des structures  travaillant autour des questions énergétiques des éléments leur permettant d’orienter au mieux leurs opérations de terrain. Il vise également à dynamiser l’échange d’information en relayant les actualités et temps forts de l’énergie.

Il s’agit de la base de données déchets de l’ADEME avec la liste des sites de production de biogaz en France.

Interprofession du biogaz, le Club Biogaz a été créé au sein de l’ATEE le 20 septembre 1999, par les pionniers de la filière.

Le Club Biogaz rassemble les principaux acteurs français concernés par le biogaz et la méthanisation. L’objectif du Club Biogaz est de promouvoir le développement des différentes filières de production et de valorisation.

Information, sensibilisation à la méthanisation…Un site à parcourir

Ce site a pour ambition d’apporter à la filière méthanisation un panel d’informations afin de participer au développement des projets biogaz sur nos territoires.

Ce site a pour ambition d’apporter à la filière de la cogénération biomasse en Rhône-Alpes, un panel d’outils et d’information afin de participer au développement des projets de méthanisation, de gazéification et de combustion pour la production d’électricité renouvelable sur nos territoires. Ce site s’adresse autant au grand public désirant approfondir ses connaissances qu’aux accompagnateurs et porteurs de projets souhaitant des indications précises pour leurs projets. Les acteurs méthanisation de PACA y trouveront, mis à disposition en libre accès par Rhônalpénergie-Environnement, une multitude de ressources et notamment :
Des fiches d’informations des unités en service en Rhône-Alpes
Des listes des professionnels de la filière
– et bien d’autres éléments à découvrir

Le Guide régional de la gestion des déchets est conçu pour développer l’information et faciliter le ciblage des prises de contacts par les maîtres d’ouvrages. Il permet de répondre à la plupart des problèmes concrets que peuvent se poser les détenteurs de déchets : Que faire de ses déchets ? , Quelles sont les obligations réglementaires ?, A qui s’adresser ?, Où sont les prestataires ? Il recense et identifie, les opérateurs de la région et les adresses utiles, par types de déchets, activités et département d’intervention. Les coordonnées des prestataires sont accessibles par les fiches techniques ou plus directement par le moteur de recherche.